Retour d’expérience d’un freelance

Freelance dans la rédaction web

Le freelance dans le domaine de la rédaction web est une activité qui existe depuis longtemps au Cameroun. Cependant, il faut noter qu’il était quasiment réservé aux journalistes qui s’en servaient pour arrondir les fins de mois difficiles. Il n’était pas compliqué pour ces derniers de trouver des piges puisqu’ils s’étaient déjà fait un nom dans le milieu. Aujourd’hui, nous assistons à l’éclosion de la freelance en rédaction web au Cameroun. Ici, il est plus compliqué de s’intégrer. Cependant, de plus en plus de rédacteurs web et SEO camerounais réussissent à trouver leur place sur le marché national et international.

Pourquoi démarrer la rédaction web en freelance et comment s’y prendre ?

Mon passage dans un organe de presse privé m’a donné l’envie de m’investir dans la rédaction des textes de toutes sortes. Après des transcriptions d’interviews et la rédaction de textes courts, je me suis décidé à me lancer dans la rédaction proprement dite. Par le concours du hasard, j’ai été recruté par une entreprise spécialisée dans la rédaction web du contenu de plusieurs sites internet et blogs. Là, je découvre une autre façon d’écrire. Il ne faut pas seulement écrire pour les lecteurs mais surtout pour les moteurs de recherche. En plus, il faut être très curieux et se former au quotidien. En passant autant de temps sur Internet, je commence à me renseigner sur la possibilité d’exercer dans le domaine de la freelance en rédaction web et Seo au Cameroun. Il serait plus gratifiant de travailler pour soi-même. Plus facile à dire qu’à réaliser ! Les débuts sont très difficiles. Les clients sont peut être nombreux sur la toile mais, il n’est pas facile de gagner leur confiance. Il faut trouver la stratégie qui convient.

Il est conseillé de démarrer la rédaction web freelance à temps partiel. Mais surtout après avoir maîtrisé toutes les techniques de rédaction web et Seo. Il est possible de se former sans payer le moindre franc. Il suffit de se rendre sur les sites et blogs offrant des formations gratuites. Toutefois, je tiens à vous dire qu’il faut beaucoup chercher puisque vous ne trouverez pas tout sur un seul site. Vous pourrez visiter par exemple les sites www.formation-rédaction-web.com, www.boite2.com. Les débuts sont donc difficiles puisqu’il faut prendre le temps de se former convenablement et surtout de trouver des clients. En plus, les aventuriers de ce secteur sont pratiquement toujours obligés d’offrir des prestations gratuites sous forme de test. A mes débuts, j’ai vite compris que j’avais l’obligation de forcer la main des clients en leurs offrant des prestations gratuites. Une fois leur confiance gagnée, il fallait encore batailler pour pouvoir être payé correctement.

Où trouver des clients et comment se faire payer ?

Internet permet de travailler sur tous les continents sans avoir à payer pour un quelconque déplacement. Si vous maîtrisez l’écriture, êtes bien formé et disposez d’un ordinateur et d’une connexion Internet, il suffit juste de s’armer de patience. En parcourant les offres d’emploi et en vous inscrivant sur les sites destinés aux chercheurs d’emploi en freelance et en ligne, vous finirez par dégoter des missions. N’hésitez pas à contacter des clients et à leurs offrir vos services de manière gratuite. C’est de cette façon que vous gagnerez leur confiance. Il faut au minimum qu’ils soient rassurés sur le fait que vous sachiez écrire. Comment y arriver si vous ne leurs permettez pas de vous découvrir ?

Il est plus facile de gagner de bons marchés à l’étranger plutôt qu’au Cameroun. En effet, contrairement à l’occident, nos pays n’offrent pas de nombreuses opportunités. Il est donc avantageux de parler plusieurs langues. Cela vous permettra de gagner un grand nombre de missions. Pour y arriver, il suffit de disposer d’un compte de virement. Si vous n’en disposez pas et que vous ne pouvez pas vous en offrir un au début (à cause des charges liées à l’entretien du compte bancaire), il suffit de faire confiance à un proche qui s’occupera d’encaisser votre paie. N’hésitez surtout pas à faire confiance à vos clients. Ils sont honnêtes dans la majorité des cas et lorsque vous arrivez à les fidéliser, c’est encore mieux. Au début, vous ne réussirez sûrement pas à vivre de votre travail. Il est conseillé d’avoir une autre source de revenu. Il faudra attendre de s’installer convenablement dans le métier de freelance. En plus, ne pas perdre de vue le fait que votre salaire ne sera jamais fixe et que vous pouvez passer des mois sans gagner la moindre mission. Toutefois, vous pourriez gagner entre 200 000 Fcfa et 600 000 Fcfa lorsque vous vous seriez constitué un bon portefeuille clients.

Difficultés liées à l’exercice du métier de rédacteur web freelance au Cameroun.

Il n’est pas aisé de gérer son activité en freelance au Cameroun. Les principales difficultés rencontrées sont liées aux prestations des fournisseurs d’électricité et d’Internet. Au quotidien, le freelance camerounais fait face aux nombreuses coupures d’électricité. Il faut parfois être obligé de calquer ses heures de travail à la disponibilité du courant électrique et du réseau Internet.

Pour éviter d’avoir des litiges avec son client, il est judicieux de négocier des délais qui vous permettent d’avoir assez de temps à gérer pour ne pas souffrir des différentes coupures. Un freelance professionnel est celui qui :

  • Respecte les délais de livraison ;
  • Evite de bâcler ses rédactions ;
  • Se forme au quotidien afin de s’améliorer ;
  • Éviter d’accepter des missions dans des domaines qui ne lui conviennent pas car il passera des heures à faire des recherches (il ne faut accepter de telles missions qu’au début de votre aventure car, elles vous permettront de vous faire la main).

Une large gamme de proposition est faite dans le domaine de la rédaction Web. Il peut s’agir de fiche produit, des comparatifs, des guides dans le domaine du tourisme, de l’électricité et de la plomberie, de la rédaction des articles destinés au magazine en ligne (la mode, le bien-être…) et blogs.