Guide complet pour devenir travailleur indépendant

Devenir travailleur indépendant ou freelance est un objectif à la portée de tous.  Il suffit d’avoir ou d’identifier une expertise et d’être disposé à mettre son savoir-faire au service de clients. Pour devenir un travailleur indépendant au Cameroun, il vous suffit simplement créer un compte sur un site dédié à ce métier. Afin d’être attractif, il est important que vous optimisiez dans les moindres détails votre profil.

Nous vous proposons de vous accompagner dans votre démarche de changement à travers ce guide.

Où s’inscrire ?

Le marché de l’emploi camerounais offre quelques opportunités. Un  freelance a la possibilité de s’enregistrer sur des sites tels que :

Mais pas que ! Les plateformes internationales peuvent vous offrir un potentiel marché. On peut citer entre autres quelques sites intéressants à rejoindre :

Votre démarche en quelques étapes

Créer son profil

La création d’un profil freelance est une étape décisive pour un travailleur indépendant. C’est une fenêtre ouverte qui permettra à vos potentiels clients de mieux vous cerner. Il s’agit de votre carte de visite alors il est nécessaire de la soigner au maximum. Soyez simple, précis, et synthétique. Il faut veiller à sa syntaxe et à son orthographe. N’hésitez pas à vous relire et vous faire relire par une personne tierce.

Choisir une plateforme digitale adaptée à votre domaine d’activité est capital. Vous pourrez mieux répondre aux besoins de vos clients et être sollicité en conséquence.

Bon à savoir :  La plupart de ces plateformes demandent à leurs inscrits le même type d’information :

  • Sélectionner son domaine de compétence
  • Enregistrer son identité (prénom et nom). Il vaut mieux éviter les pseudonymes
  • Enregistrer ses informations personnelles (email, adresse, numéro de téléphone, etc)
  • Lire et approuver les conditions d’utilisation (nécessaires pour pouvoir utiliser la plateforme)
  • Ajouter une photo de profil conforme
  • Ajouter son CV
  • Ajouter son ou ses expériences professionnelles avec le maximum de détails pertinents. Exercice parfois difficile car il faut savoir rester synthétique.

Certaines plateformes permettent de choisir plusieurs métiers. Vous devez essayer de choisir les compétences qui s’en rapprochent. Par exemple, si vous voulez exercer dans le digital:

  • Si vous avez des compétences techniques en informatique, vous pouvez choisir le profil de  gestionnaire de projets Web, programmeur, développeur web
  • Si vous avez des compétences en marketing, communication ou service clients, vous pouvez vous orienter vers les métiers « community manager », ou de rédacteur web.

Il ne reste plus qu’à valider et publier votre profil. Ça y est vous faîtes officiellement partie de la communauté des freelances.

Important à noter : certains sites ont une procédure de validation avant de rendre actif le nouveau profil créé. Vous recevrez un mail de confirmation dès sa finalisation.

Aller à la rencontre de vos clients

Trouver des clients est l’un des principaux enjeux. Anticiper est la clé. Il est essentiel de mettre en place un générateur de prospect. Le but est d’attirer les potentiels clients, de les inciter à l’action et pourquoi pas de les fidéliser.

Vous pouvez également :

  • Collaborer avec d’autres freelances de votre domaine d’expertise. L’union fait la force, ils pourront vous orienter sur des opportunités et/ou en cas de besoin être un renfort sur certains projets ou encore les compléter.
  • Vous « vendre » en prenant contact avec vos prospects par email et en leur présentant vos réalisations et succès rencontrés.
  • Répondre à des appels à projets publiés sur des sites de freelance tels que https://www.freelancer.com/ ou https://www.upwork.com/.

Le site Freelancer.com est une plateforme qui offre une diversité de missions. Les domaines concernés sont principalement l’IT, les métiers du web, l’entretien, la vente ou le bricolage.  Sur upwork.com également, vous découvrirez des missions destinées aux freelances et auto-entrepreneurs.

Gérer ses clients et sa facturation

Qui dit client dit facturation. En fonction de l’évolution de votre activité, vous devrez gérer un portefeuille de clients conséquents ainsi que les factures associées. Il est important d’apprendre à s’organiser rapidement et mettre en place de bonnes pratiques. Pour y parvenir, voici quelques logiciels qui pourraient vous servir :

  • Online Invoices : est un logiciel de facturation très utile aux travailleurs indépendants. Il vous permettra de faire des factures pour des clients locaux ou à l’international.
  • Invoicera: est un logiciel de facturation intéressant.

Se former

Comme n’importe quel métier, il est nécessaire de se former régulièrement. Les formations en ligne vous le permettront.

Google offre une formation gratuite pour la maîtrise des outils du numérique:Google Ateliers Numériques. Cette formation est sanctionnée d’un certificat très apprécié et reconnu par certains clients. Quelques plateformes telles que mutinerie school et bien d’autres vous permettent aussi de vous former à distance.

A côté de cela, certaines sites proposent des formations destinées exclusivement aux freelances, voir udemy ou encore coursera.

Pour conclure

Travailler en tant que freelance offre de nombreux avantages. En effet, un freelance peut choisir de travailler chez le client ou à distance. Tout dépend bien entendu du type de services qu’il rend.

Si vous êtes un expert du web, un rédacteur, un traducteur ou un conseiller client, vous pouvez toujours travailler dans vos locaux ou même chez vous.

Par contre, si vous êtes spécialisé dans la réalisation des prestations physiques telles que le dépannage ou l’entretien, vous serez obligé de vous rendre chez le client.

Vous possédez toutes les clés en main pour vous lancer, alors osez !